homme déprimé à cause de l'argent

Le fonds d’urgence : Remède n°1 contre l’anxiété financière

Temps de lecture : 4 minutes

Fin de mois difficile, des dépenses non prévues et puis la voiture tombe en panne, pile quand il ne fallait pas. Mais pourquoi faut-il que ça arrive toujours au plus mauvais moment ? A croire que c’est fait exprès… Comment vais-je faire ? J’en ai besoin pour aller travailler…

Voici une des nombreuses situations de stress financier à laquelle beaucoup d’entre nous sont confrontés. Pourtant, ce n’est pas une fatalité et il est clairement à la portée de chacun d’éviter toutes ces angoisses liées à l’argent. Dans cet article, je vais vous partager le meilleur remède qui soit.

homme déprimé à cause de l'argent

Qu’est ce qu’un fonds d’urgence et quand doit-il servir ?

Vous l’aurez compris, la solution contre l’anxiété financière est le fonds d’urgence, épargne de précaution ou matelas de sécurité, appelez le comme vous voulez. Et ce n’est pas moi qui le dis, tout ceux qui en bénéficient sont unanimes à ce sujet.

Le fonds d’urgence est une épargne qui va vous permettre de faire face à des situations imprévues, urgentes et nécessaires. Pour reprendre l’exemple d’introduction, votre voiture tombe en panne, vous pouvez rester serein, car vous savez que vous aurez de quoi payer la facture du garagiste. Vous n’aurez pas à faire un crédit à la consommation, qui non seulement est un des pires choix à faire d’un point de vue financier mais n’est pas non plus automatique. Vous n’aurez pas non plus à emprunter de l’argent à votre famille ou vos amis. Vous êtes en contrôle et par conséquent, vous êtes détendu.

Le fonds d’urgence n’est donc pas une épargne qui va vous servir à payer vos vacances ou des gros achats que vous n’aviez pas anticipé. Tout ce qui peut être planifié à l’avance et tout ce qui n’est pas absolument nécessaire ne doit pas être financé par celle-ci.

Un bon moyen de prendre la bonne décision est de se poser ces 3 questions :

  • La dépense était-elle vraiment imprévisible ?
  • La dépense est-elle vraiment indispensable ?
  • La dépense est-elle vraiment urgente ?

Si vous répondez « oui » à au moins deux questions, il est alors tout à fait légitime de faire appel à votre matelas de sécurité.

Par la suite, vous devrez mettre l’accent sur la reconstitution rapide de votre épargne.

Quel montant pour cette épargne de précaution ?

De nombreux experts parlent de 3 à 6 mois de salaires. Le rapport du train de vie de chacun par rapport à son salaire étant très variable, il est donc plus judicieux de calculer en mois de dépenses essentielles (logement, nourriture, habits, etc…). La première chose à faire est donc de calculer son montant. Pour cela, plongez votre nez dans vos comptes et calculez toutes les dépenses indispensables. N’oubliez pas non plus celles qui ne tombent qu’une ou deux fois par an et mettez les au prorata mensuel.

Ensuite, le nombre de mois d’avance va être quelque chose de très personnel en fonction du niveau de risque de la perte de vos revenus et de dépenses. Un fonctionnaire n’a pas du tout le même risque qu’un entrepreneur par exemple. Un jeune célibataire, locataire, n’aura pas non plus le même risque d’imprévus qu’une famille nombreuse, propriétaire de leur maison. Si vous avez plusieurs sources de revenus, le risque sera bien moindre que si vous n’en avez qu’une.

En analysant vos niveaux de risque, tablez sur quelque chose entre 3 et 12 mois de dépenses essentielles. Selon la somme, cela peut être très long à mettre en place. Comment s’y prendre ?

compter argent épargne fonds d'urgence
Chaque euro compte pour arriver à votre objectif

Comment le constituer rapidement ?

Cette épargne doit devenir votre priorité numéro une. Selon la situation, la somme peut paraître intimidante, alors fixez vous comme premier objectif de mettre de côté 1000 €. Si vous avez des crédits (hormis immobilier), une fois ces 1000 € atteints, concentrez-vous sur leurs remboursements et ensuite vous aurez une capacité d’épargne plus importante pour votre fonds d’urgence.

Commencez par mettre en place un virement automatique en début de mois, ainsi vous ne serez pas tenté de dépenser cette somme. Même si vous n’avez pas la possibilité de mettre beaucoup chaque mois, il vaut mieux épargner une petite somme chaque mois, qu’une plus grande de temps en temps, et cela vous entraîne à mettre de côté, ce qui doit devenir un mode de vie dans le futur.

Malgré cela, il vous faudra peut-être des années pour enfin le compléter, alors voici quelques idées pour accélérer le processus :

  • Limitez au maximum vos dépenses pour accroître votre capacité d’épargne.
  • Faites un inventaire de toutes vos possessions, et vendez ce qui ne vous sert plus sur des sites internet ou des vide-greniers et mettez cette somme de coté.
  • Dès que vous avez une rentrée d’argent exceptionnelle (prime, bonus, cadeau, héritage, etc.) utilisez cette dernière pour votre fonds d’urgence.
  • Essayez d’augmenter vos revenus avec des « petits boulots » ou grâce à des business en ligne.

Où placer cette somme ?

Votre fonds d’urgence doit être accessible à tout moment sinon le mot urgence perdrait tout son sens. En effet, si vous placez cet argent sur un compte qui nécessite des conditions de déblocage (PEL, PEA, etc.) c’est comme si vous vous mettiez votre extincteur chez votre voisin. En cas d’urgence, vous n’êtes vraiment pas sûr de pouvoir y avoir accès. Par contre, ne le laissez pas sur votre compte courant car cela perdrait en visibilité et surtout, vous seriez beaucoup tenté de l’utiliser à des fins contre-nature. Cela étant dit, les livrets d’épargne en accès immédiat sont les moins rémunérateurs et leurs taux sont inférieurs à l’inflation. Cela signifie que l’argent placé sur ces comptes perd en valeur au fil du temps. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas non plus surestimer le montant de son fonds d’urgence.

Je pense qu’il n’est pas insensé de garder une petite somme en cash « au cas où ». Ensuite le reste sur un livret type livret A (il en existe d’autres en fonction de chacun, se rapprocher de votre banque) et éventuellement si votre montant est conséquent, le reste sur une assurance-vie en se renseignant bien sur les conditions de déblocage.

Gardez en tête que ce fonds d’urgence est comme une assurance. Vous payez chaque mois des assurances, certaines obligatoires (habitation, automobile) et d’autres pour vous couvrir au cas où. En fait, vous payez chaque mois pour ne pas stresser en cas de problème. Quand vous épargnez pour votre fonds d’urgence, vous faites exactement pareil, sauf qu’ici, il n’y aura pas de conditions particulières ou de petits astérisques en bas de la page pour ne pas vous rembourser. Vous aurez le contrôle complet sur son utilisation et une fois constitué, vous pourrez épargner pour autre chose contrairement aux assurances qui sont sans fin et qui finissent par côuter cher. Enfin, n’oubliez pas que le plus grand bénéfice, ô combien important, est votre tranquillité d’esprit face aux imprévus. Essayez et vous m’en direz des nouvelles 😉

femme sereine calme détendue

Ensuite ?

Une fois cet objectif atteint, je vous encourage à regarder en direction de la sécurité financière. Un niveau de sérénité encore supérieur et surtout une liberté de choix. Je vous encourage si ce n’est déjà fait à lire l’article sur la liberté financière.

Je vous souhaite à tous de ne plus à connaître l’angoisse liée à l’argent et de pouvoir choisir de faire ce qu’il vous plaît. Merci pour votre lecture !

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)

A lire également

Laisser un commentaire